Journalisme dégénéré : Quand Radio-Canada nie la réalité

kurt-schwitters-plakatgedicht-01

O F F E A H B D C , 1918. Poème phonétique de Raoul Hausmann, membre fondateur du dada berlinois.

Chapitre 6 – Pierre le directeur (surnommé le dadaïste de l’info)

C’est l’Ursonate de Kurt Schwitters qui m’est venue en tête dès que j’ai commencé à lire la première réponse à ma plainte, signée Pierre Champoux, directeur des Opérations numériques de Radio-Canada, le boss de Gaétan le journaliste. Icône du mouvement surréaliste et dadaïste, initiateur et unique représentant du mouvement Merz, Kurt Schwitters fut autrefois à l’art ce que Pierre le directeur est aujourd’hui au journalisme : un maître du non-sens.

À la pénible lecture de la réponse de Pierre le directeur, les phrases insensées résonnaient en moi comme les sons totalement dénués de sens de l’Ursonate que voici :

S’ils se rejoignent entièrement dans leur forme d’expression absurde, les deux hommes sont toutefois aux antipodes quant à l’usage qu’ils en font.

L’art de Schwitters, avant-gardiste et anticonformiste, a été vilipendé par les nazis, qui l’ont qualifié d’art dégénéré (Entartete Kunst). Pour les nazis, toute forme d’art non traditionnel, comme le dadaïsme et le surréalisme, était qualifié de dégénéré et banni.

Dans le cas du « journalisme dégénéré », dont Pierre Champoux se pose aveuglément en fier représentant, on est loin de l’avant-gardisme, mais plutôt très près de l’obscurantisme. Il s’agit d’une forme de journalisme obéissant sans réflexion à l’autorité impérialiste actuelle, faisant fi des faits et de la logique pure et simple, comme tu pourras le constater de tes propres yeux.

Je t’épargne la réponse intégrale, que je mettrai bientôt en ligne et que tu pourras lire si tu es du genre masochiste. Je t’avertis, c’est une véritable torture intellectuelle.

Donc voici en réponse à ma plainte, ce que me répond l’autorité radio-canadienne sous la plume Pierre Champoux.

12 octobre 2016

D’abord sur l’équilibre du reportage :

Le reportage de Gaétan Pouliot donne la parole à trois intervenants : Vincent Boucher, candidat au doctorat en science politique et spécialiste en politique américaine, Normand Baillargeon, philosophe et auteur du Petit cours d’autodéfense intellectuelle et vous, Julie Lévesque, à titre de militante dénonciatrice de la version officielle sur les attentats du 11 septembre. L’éventail des points de vue et expertises est, à mon sens, suffisamment diversifié pour permettre au lecteur de mieux comprendre les raisons pour lesquelles, 15 ans plus tard, la version officielle est si ardemment contestée par le Mouvement pour la Vérité sur le 11 septembre, pour ne nommer que ce groupe dont vous faites partie.

Donc pour Pierre Champoux, deux personnes qui défendent un point de vue officiel contre une qui le critique = équilibre. J’ai jamais été très forte en maths, mais je connais bien les règlements du hockey : 5 contre 4, 4 contre 3, 3 contre 2, on appelle ça jouer en infériorité ou en supériorité numérique. 2 contre 1 dans un débat c’est la même crisse d’affaire bro : ton journaliste m’a fait jouer en infériorité numérique okay ? Ça se discute même pas. Voyons donc.

Mais le meilleur – ou le pire, c’est selon – c’est sur la question des théories du complot. Comme je l’ai clairement expliqué dans ma plainte, je ne fais pas de théories du complot, je relève des mensonges, des incohérences et du camouflage dans la version officielle du 11-Septembre, le tout appuyé par des faits vérifiables et vérifiés.

Je parle entre autres d’une partie du rapport de la commission officielle sur l’Arabie saoudite dont George Bush a ordonné la censure. Voici un extrait de ma plainte :

Le gouvernement américain nous a aussi caché des informations concernant, par exemple, le rôle de l’Arabie saoudite dans les attentats, camouflage qui a fait l’objet de nombreux articles journalistiques depuis la parution du rapport de la commission d’enquête sur les attentats paru en 2004. Cette information est, elle aussi, vérifiable et vérifiée.

Un article du New York Post titrait le 17 avril 2016 : How US covered up Saudi role in 9/11 et parle des « 28 pages censurées ». Le New York Times écrivait pour sa part le 6 juillet dernier: Lawmakers to Press Again for Release of Pages Missing From 9/11 Report et parlait des « 28 pages secrètes » (sans passer pour complotiste, faut-il le souligner). Le Washington Post écrivait le 15 juillet :

“Under the orders of then-President George W. Bush, 28 pages of the joint inquiry’s final 838-page report were classified. They sit under lock and key in a vault.” (Adam Taylor, The mystery surrounding 28 pages said to show links between 9/11 plotters and Saudi Arabia, Washington Post, 15 juillet 2016.)

Affirmer que le gouvernement américain nous cache des informations n’est donc pas une simple croyance ou une « [persuasion] que les détenteurs du pouvoir (politique ou autre) pratiquent la conspiration du silence pour cacher des vérités ». Il s’agit d’un fait bien réel, vérifiable et vérifié. Par conséquent, cette affirmation ne peut pas être qualifiée de « théorie de conspiration » ou de « thèse conspirationniste ».

J’ai aussi envoyé au journaliste cette vidéo de la BBC qui annonce 20 minutes avant les faits l’effondrement de la tour 7, la troisième tour qui s’est effondrée le 11-Septembre et qui n’a pas été heurtée par un avion. On voit clairement la tour derrière la journaliste, alors qu’elle affirme que celle-ci vient de s’écrouler. Gaétan le journaliste m’a avoué qu’il n’avait jamais vu cette vidéo et n’avait jamais entendu parler de cette histoire.

Je ne dis pas que la BBC fait partie d’un complot quelconque, je ne fais que constater un fait indéniable : la journaliste annonce l’effondrement d’un édifice avant qu’il ne se produise. Je pose la question: comment cela a-t-il pu se produire ?

Je le répète : je ne fais AUCUNE théorie, je constate des faits, preuves à l’appui.

Check ça ce que l’autre me répond :

Selon vous, nous avons tort de parler de “théorie du complot” ou de “thèse conspirationniste” lorsqu’il est question des arguments avancés par le Mouvement pour la Vérité sur le 11 septembre. Nous aurions tort parce que, dites-vous, vous ne faites que poser des questions à propos d’éléments qui sont, répétez-vous inlassablement, “vérifiables et vérifiés”, tout en reconnaissant ne pas être experte en ingénierie ou en architecture. Cependant, en contestant la “version officielle”, ce qui est évidemment votre droit, vous allez contre le courant officiel, voire dominant, et  laissez entendre que le gouvernement américain nous cache des choses, que des médias comme la BBC savaient que la tour 7 du WTC s’effondrerait etc. En tout respect, Mme Lévesque, cela relève de la “théorie du complot”, que l’expression vous plaise ou non.

Rendue là j’arrête de lire et je me dis tout haut : « Ben voyons donc !!! Y m’niaise tu câlisse?! »

C’est écrit noir sur blanc dans trois journaux mainstream américains que le gouvernement nous cache des choses, mais quand moi je dis que le gouvernement nous cache des choses en citant ces mêmes journaux mainstream je fais des « théories du complot » ? Je te montre une vidéo de la BBC qui prouve ce que je suis en train de te dire, mais ça relève des « théories du complot » ???

TABARNAK !!! SÉRIEUX ???

J’en reviens juste pas.

Ce gars-là est un directeur de l’information à Radio-Canada ?!? Et il nie la réalité ??? Et c’est moi qui se fait traiter de freak ?

J’ai mon osti d’voyage.

Je me demande de quoi ce gars-là a l’air et la seule image qui me vient en tête est cette photo d’Hugo Ball, influent dadaïste autrichien, lisant son poème Karawane :

Hugo Ball.jpg

« blago bung blago bung hej tatta gôrem », il m’aurait écrit ça, ça aurait eu plus d’allure.

Juste pour être certaine, je lui demande, avec des fautes pis toute :

Vous niez que le gouvernement américain cache des pages du rapport de la Commission sur le 11-Septembre? […]

Comment pouvez-vous dire que je vais « contre le courant officiel, voire dominant, [en laissant] entendre que le gouvernement américain nous cache des choses », alors que c’est écrit noir sur blanc dans les plus grands journaux américains?

En ce qui a trait à l’annonce de l’effondrement de la tour 7 par la BBC, regardez cet extrait vidéo et dites-moi honnêtement qu’il s’agit d’une théorie de conspiration et non d’un fait que la journaliste dit que le WTC 7 s’est effondré alors que l’on voit clairement l’édifice derrière elle.

https://www.youtube.com/watch? v=ltP2t9nq9fI

L’effondrement de l’édifice a par ailleurs été prédit par CNN.

https://www.youtube.com/watch? v=N1LetB0z8_o

Il existe une panoplie de témoignages annonçant l’effondrement de la tour 7 ici :

http://www.consensus911.org/ point-wtc7-7/

Vous dites donc que tous ce qui précède est une fabrication de mon esprit? Une « théorie de conspiration »?

Je vous prie de bien vouloir répondre clairement à ces deux questions:

1-    Niez-vous que le gouvernement américain a caché des pages du rapport sur la Commission du 11-Septembre?

2-    Niez-vous que l’effondrement de la tour 7 a été annoncé par la BBC avant les faits?

En lui posant ces deux questions, je lui tends un piège. En fait, il s’est lui-même tendu un piège en disant n’importe quoi et je ne fais qu’en profiter pour tourner « la plume dans la plaie », pour citer le journaliste français Albert Londres.

Ce qu’il répondra le lendemain confirmera ma victoire contre ses arguments surréalistes.

13 octobre 2016

Il ne m’appartient pas de nier ou de confirmer ces affirmations.

Ce n’est pas mon rôle, encore moins mon intention en vous répondant.

Ha ha ha, je t’ai eu mon [insère un terme à caractère liturgique de ton choix] !!! Tu veux pas me répondre parce que t’es fourré, peu importe ta réponse.

Heille. Ça va faire, prendre le monde pour des caves.

14 octobre 2016

Enfin, la fin de mon calvaire, mon dernier courriel à Monsieur le directeur de l’information surréaliste, Pierre Champoux, que je surnomme tendrement ce jour-là « le dadaïste de l’info » :

Vous affirmez que je vais « contre le courant officiel, voire dominant », en « [laissant] entendre que le gouvernement américain nous cache des choses [et] que des médias comme la BBC savaient que la tour 7 du WTC s’effondrerait ». Vous dites « cela relève de la “théorie du complot” ».

Si vous considérer qu’il s’agit de « théories du complot », vous considérer que ce sont des faussetés et non des faits vérifiables et vérifiés. Autrement dit, vous niez que le gouvernement américain a caché des pages du rapport sur la Commission du 11-Septembre et que l’effondrement de la tour 7 a été annoncé par la BBC avant les faits.

Je vous ai demandé de confirmer vos affirmations en les reformulant en questions :

1-    Niez-vous que le gouvernement américain a caché des pages du rapport sur la Commission du 11-Septembre?
2-    Niez-vous que l’effondrement de la tour 7 a été annoncé par la BBC avant les faits?

Vous refusez de répondre en disant ceci : « Il ne m’appartient pas de nier ou de confirmer ces affirmations. Ce n’est pas mon rôle, encore moins mon intention en vous répondant. »

Mais monsieur, s’il ne vous appartient pas de confirmer vos propres déclarations, à qui cela appartient-il?

Il est évident que, à l’instar de vos collègues, vous vous êtes vous-même tendu un piège en employant l’expression galvaudée « théorie du complot » pour contrer n’importe quel argument dans ce débat. Vous avez choisi dès le départ la forme la plus basse de l’argumentation, soit l’insulte. Mes arguments n’ont aucune importance pour vous, car je suis, à vos yeux, « une conspirationniste ».

Maintenant, vous êtes coincé.

Je vous ai fourni une quantité raisonnable de preuves réfutant vos affirmations et démontrant qu’il ne s’agit pas de théories du complot mais bien de faits vérifiables et vérifiés.

Vous refusez de répondre à mes deux questions pour la simple et bonne raison que peu importe votre réponse, vous vous tirez dans le pied.

Vous ne pouvez pas nier que le gouvernement américain nous cache des choses, puisque c’est écrit dans les grands journaux américains. Vous ne pouvez pas non plus nier que la BBC savait que la tour 7 s’effondrerait, puisqu’on voit sur la vidéo de la BBC la journaliste qui affirme que la tour s’est effondrée, alors que ladite tour est clairement visible derrière elle.

En revanche, si vous reconnaissez ces faits, vous vous retrouvez en contradiction totale et avec vos propres affirmations, et avec l’article qui fait l’objet de cette plainte, et vous me donnez raison.

Vous croyez que votre seule issue est tout simplement de ne pas répondre aux questions. Vous ajoutez « Sur le fond, ma réponse demeure. »

Je regrette, monsieur, mais vous vous êtes fait prendre à votre propre jeu. Vous aviez déjà répondu à ces deux questions avant même que je vous les pose, puisque je n’ai fait que reformuler vos propres affirmations en questions.

Puisque votre « réponse demeure », vous niez que le gouvernement américain nous cache des pages du rapport de la Commission sur le 11-Septembre et que la BBC savait que la tour 7 allait s’effondrer.

Or, je le répète, les faits prouvent ce que j’affirme et ils sont à la fin de ce courriel.

Je vous rappelle que selon le Guide de déontologie de la FPJQ, les valeurs fondamentales du journalisme comprennent « l’honnêteté qui impose [aux journalistes] de respecter scrupuleusement les faits », ce que vous ne faites pas, monsieur.

Vous ne pouvez plaider l’ignorance puisque je vous ai fourni les preuves de ce que j’avance. Avez-vous pris la peine de regarder ces preuves ou refusez-vous tout simplement de reconnaitre les faits?

Quoi qu’il en soit, une telle attitude n’a pas sa place dans le milieu journalistique.

En cliquant sur send, je pense à Kafka et je lui dis : « Man, avoue que t’es jaloux ! T’aurais jamais osé penser que ça existerait un jour pour vrai un personnage de même ! J’ai même pas eu besoin de l’inventer celui-là ! »

25 décembre 2016

Aujourd’hui je me demande si le dadaïste de l’info a reçu des beaux cadeaux du Père Noël. Je me dis que s’il croit à cette histoire de barbu des cavernes et ses 19 hijackers et aux tours d’acier qui s’effondrent en chute libre à cause du feu, ce qui va à l’encontre des lois de la physique, s’il nie la réalité à ce point, il doit sûrement croire au Père Noël.

Le Père Noël n’existe pas Pierre. Mais moi oui.

T’es chanceux, moi aussi je fais des cadeaux.

Voilà le tien.

Joyeux Noël 🙂

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s